Coordonnées et Horaires

Médiathèque Municipale

Espace Prosper Mérimée

Boulevard Léon Cladel

82200 MOISSAC

Tel : 05.63.04.72.33

Courriel : mediatheque@moissac.fr

Facebook : Médiathèque de Moissac

Mar Fermé 13h30-18h00
Mer 10h00-12h00 13h30-18h00
Jeu  10h00-12h00 13h30-18h00
Ven  Fermé

13h30-18h00

Sam  09h00-12h30 13h30-17h00
Dim Fermé
Lun Fermé

CONDITIONS DE PRET

10 DOCUMENTS

POUR 4 SEMAINES

 

ACTUALITES DE LA MEDIATHEQUE

 

 A compter du mardi 29 juin, la durée des prêts passe de 4 semaines à 6 semaines pour vous laisser le temps de savourer pleinement vos lectures estivales.

Bonnes vacances

 

 

 

 

 

 

Café littéraire " Littératures italiennes" - 11h

Le 04 Septembre 2021

Le temps d'un café, vos médiathécaires présenteront leurs découvertes et échangeront avec vous autour de cette thématique littéraire.

De la Péninsule à l’île de Sardaigne, un tour d’horizon de la littérature italienne contemporaine. Foisonnante, inventive et d’une grande richesse, elle nous offre une variété de romans pleins de vivacité, de gravité ou d’humour, tout en abordant une multitude de thèmes forts tels que l’identité, les relations humaines, ou l’Histoire quand elle ne s’attache pas à poser un regard acéré sur la société actuelle.

(organisé dans le cadre de la saison italienne)

Sur réservation.

LES RENDEZ-VOUS DE LA LUDOTHEQUE GEANTE - de 14h à 18h

Le 05 Septembre 2021

 L’association Tour de Jeu propose des jeux en tout genre, pour les enfants, les ados et les adultes en plein cœur de Moissac, au Hall de Paris et ce toute la journée.

 

Partenaire de l’événement, la médiathèque participe tout l'après-midi et promène pour l'occasion sa collection de jeux de société !

Entrée libre et gratuite.

L'APRES-MIDI JEUX DE SOCIETE - de 14h à 17h

Le 15 Septembre 2021

Seul(es), en famille ou entre amis, n’hésitez pas à venir jouer aux grands classiques ou vous révéler grand maître d’un nouveau jeu !

Et si vous avez envie d’accompagnement ou si vous cherchez des partenaires de jeu, nous serons à votre disposition !

Nous vous proposons deux créneaux distincts :

- de 14h à 15h30

-de 15h30 à 17h

A LA RENCONTRE DE... ANNICK DEMOUZON - 11h

Le 18 Septembre 2021

Suite à la parution de son dernier recueil de nouvelles Enterrer les morts chez Leofolio, tout jeune éditeur associatif,  la médiathèque a le plaisir d’accueillir Annick Demouzon pour une rencontre autour de cet art singulier qu’est la nouvelle.

 

Le livre : Enterrer les morts et tourner les pages de la vie... Il semble, en effet, que ce soit la préoccupation principale des personnages qui peuplent ce recueil. Ils nous entraînent dans leurs cimetières, nous promènent à leurs enterrements, se préoccupent de leurs morts et des nôtres, des soins à donner à chacun : comment ne pas les oublier pour les aider à vivre encore un peu, comment les honorer, en quel lieu digne d'eux... et accepter leur insupportable absence. Du jeune enfant au vieil homme, gens de ville ou de campagne, vieille dame indigne ou baroudeur, en se souciant de la mort, tous s'agrippent à la vie. Avec bonheur, nostalgie ou désespoir. Dix-neuf histoires drôles, cruelles ou tendres pour se redire le prix de l'existence.

Un troisième recueil de nouvelles, dans lequel on retrouve avec plaisir les qualités d’Annick Demouzon : un style vif,  une écriture lumineuse et un art certain d'égarer le lecteur pour mieux le surprendre. Une galerie de personnages si vivants et si vrais qu’il est impossible de ne pas les aimer... Et de se reconnaître dans leurs manies et leurs erreurs !

Ne vous fiez pas au titre …car vous avez rendez-vous avec des textes plutôt légers, tendres et porteurs d’espoir. Il paraît même qu’il donne du bonheur…

 

L’auteur : Née en région parisienne, Annick Demouzon vit à Moissac, dans le Tarn et Garonne. Après un passage dans l'enseignement, elle a exercé le métier d'orthophoniste. Ses nouvelles sont régulièrement publiées en revues ou anthologies. Elle a été mise en ondes à la RTBF et publiée par la Bibliothèque nationale de Serbie dans un recueil consacré à cinq nouvellistes français, en compagnie de Sylvain TESSON, Andrée CHEDID, Olivier ADAM et Brigitte GIRAUD, tous Prix Goncourt, certains pour l'ensemble de leur œuvre. Elle est également lauréate de très nombreux concours. Ses deux précédents recueils, ont reçu respectivement, le Prix Prométhée de la nouvelle 2011 (A l’ombre des grands bois ) et le Prix de l'Agora 2016 (Virages dangereux).

Sur réservation.

 

 

 

 

LES LECTURES DE REEL - 14h30

Le 22 Septembre 2021

L'association REEL et l'AFTRAM s'invitent à la médiathèque pour partager un moment de lecture en famille.

Vous êtes les bienvenus !

LECTURE CONFERENCE "Ludovic Gaurier : une grande figure du Pyrénéisme" - 18h

Le 24 Septembre 2021

Le 2 janvier 1913, Paul Mielle, rédacteur en chef de Pyrénées-Océan, écrit à propos de Ludovic  Gaurier : « Ce que cet homme ne sait pas sur les Pyrénées ne vaut pas la peine d’être su. »

Spéléologue, glaciologue, limnologue, cartographe, pionnier du ski, Ludovic Gaurier a  parcouru, entre 1900 et 1931, la chaîne pyrénéenne, de l’Atlantique à la Méditerranée, à pied, à cheval, à ski, en campagnes d’été, en visites hivernales. La publication de ses travaux est, par deux fois, couronnée par le prix Gay décerné par l’Académie des Sciences : d’abord en 1922 après la publication de ses Études glaciaires dans les Pyrénées françaises et espagnoles de 1900 à 1909 ; puis, en 1929, après la constitution d’un premier atlas contenant la carte bathymétrique de 210 lacs. Ludovic Gaurier a laissé également un précieux témoignage, tant écrit qu’iconographique, sur une époque où les Pyrénées étaient un champ privilégié d’observation, d’exploration, d’étude et le domaine de tous les exploits. Pour avoir consacré sa vie aux Pyrénées, il fait partie, avec les Russell, Schrader, Meillon, Ledormeur… de ceux qui ont donné au pyrénéisme ses lettres de noblesse.

Une lecture-conférence proposée par LSO, l'association amie de la médiathèque, et animée par Anne Lasserre-Vergnes.

Sur réservation.

A LA RENCONTRE DE ... CLAUDE JULIETTE FEVRE - 11h

Le 25 Septembre 2021

 Suite à la parution de son dernier recueil Sens dessus dessous chez Inspir’85 éditions, la médiathèque a le plaisir d’accueillir Claude Juliette Fèvre pour une rencontre-lecture autour du rapport entre écriture et musique. 

 

Née à Troyes, Claude Juliette Fèvre a d’abord été enseignante de lettres classiques puis chef d’établissement en collège et lycée. Sa passion pour le théâtre, discipline artistique qu’elle introduit dans sa pratique pédagogique, l’amène ensuite à s’engager pleinement dans de nouvelles activités culturelles : elle rejoint l’association Festiv’Art, organisatrice d’un festival de chanson. Pendant plus de dix ans, elle sera donc organisatrice d’évènements, comédienne, lectrice, clown, conteuse, et animatrice d’ateliers de lecture et d’écriture.

Aujourd’hui elle se consacre à la lecture à haute-voix.  Accompagnée d’une musicienne complice, elle enchante et emplit l’espace de mots et de musiques, faisant résonner au plus près de celui qui l’écoute les paroles de Barbara, Andrée Chedid, Gabriel Garcia Lorca, Colette ou encore Nougaro.

En parallèle, elle découvre la joie de l’écriture de chroniques de concerts et met en synergie sa longue fréquentation des textes littéraires, sa réflexion sur les questions touchant à l’écriture, son goût pour le spectacle vivant et enfin son expérience auprès des chanteurs.

 

Elle est publiée aujourd’hui dans la collection « Les jubilations de l’écriture » chez Inspir’85 éditions (Portraits nés sous contrainte ; Images et Mot d’Elles ; Une cage où l’on apprend l’oiseau ; Sens dessus dessous). Sa plume alerte et savoureuse l’amène aussi à publier chez Vox Scriba La Chanson, une vie… abécédaire amoureux , ou Prof, une vie mais aussi Barbara, 43 chroniques de chansons dans la collection Plume & Pinceau, en collaboration avec Laurent Viel et Jean-Marc Héran.

 

Sur réservation.

 

Quelques nouveautés musique du secteur adulte

À tous les bâtards

par Pretto, Eddy de
Eddy de Pretto est aujourd'hui l'un des chanteurs les plus emblématiques de sa génération. Son premier album Cure paru en 2018 a été un succès fulgurant : 300 000 exemplaires vendus, quatre nominations aux Victoires de la musique et deux ans de concerts ininterrompus, couronnés par une tournée de Zénith et dix soirs à l'Elysée Montmartre de Paris en immersion sur une scène centrale au milieu du public. Il revient en 2021 avec un tout nouvel album " A Tous les Bâtards " et une nouvelle tournée de Zéniths à l'automne. Le premier single " Bateaux -Mouches " séduit médias et fans. Une histoire vraie. L'histoire d'Eddy de Pretto. Quel chemin parcouru depuis ses débuts et ces trois années passées sur la Seine à chanter des reprises devant des touristes venus s'offrir des paillettes et du rêve. C'est sur ces bateaux parisiens que Eddy de Pretto a pris le rythme des concerts à répétition, là qu'il a appris le contact avec le public et là, aussi, qu'il contemplait, le feu au coeur, la capitale et cette carrière qu'il voulait conquérir. Sur " Bateaux-Mouches ", Eddy de Pretto chante, plus que jamais. " Bateaux-mouches ", un titre à la croisée de perles de soul urbaine (Frank Ocean, Steve Lacy), du vocabulaire moderne et des sons d'aujourd'hui (Billie Eilish) et des chanteurs intemporels (Charles Aznavour, Claude Nougaro).

À vos amours !

par Pauly, Adrienne
En 2006 Adrienne Pauly chantait J'veux un mec, fut nommée aux Victoires de la Musique et marquait les esprits par sa personalité attachante et incandescente. Elle a depuis tourné des films avec Chabrol, Depardieu, Cornillac, Besnehard. Chez Adrienne Pauly, on s'aime fort, on s'aime mal, on s'aime trop, mais l'amour est là. Brut. Textes "chiadés", mélodies et rythmiques qui marquent. Si vous la détestiez ça ne va pas s'arranger, si vous l'aimiez vous en bassinerez votre entourage !

Accidentally yours

par Lady Sir
Lady Sir, c’est la rencontre de deux artistes aux visages multiples : Rachida Brakni et Gaëtan Roussel. Le duo propose son premier single, Le temps passe, ritournelle entêtante, à deux voix, qui revisite la chanson consciente de chez nous. Son clip, réalisé par Jean Gabriel Périot à partir de documentaires et d’actualités en France dans les années 60 – et forcément beaucoup en mai 68 ! – est une lecture quasi onirique de la chanson. Avec ses séquences de manifestations, grèves, occupations d’usines mais aussi ses visages graves, émouvants, combatifs, le clip montre qu’à l’instar de la chanson qui se joue du temps, ces images d’une époque révolue résonnent encore fortement dans notre imaginaire contemporain, appellent une énergie collective.

Boa Brass land

par Boa Brass Band
Après la sortie en 2014 de son premier album (Amas de housses) rendant hommage à Mozart, et après 4 années de dur labeur et de travail acharné, d’aventures incroyables et de concerts exceptionnels, la fanfare revient enfin pour partager son premier récit instrumental et raconter ses plus beaux voyages et ses plus belles rencontres.

Bürrhus

par Cabadzi
Après leur collaboration inattendue avec le réalisateur Bertrand Blier, le duo Cabadzi revient cette année avec un 4e album : Bürrhus. En 16 titres, Bürrhus marque le retour de Cabadzi à une écriture rap, aussi noire que comique, et raconte cette addiction aux réseaux, donc au paraître, à la narration de soi même dans le monde virtuel, devenue indispensable à la vie réelle. Le flow y est plus ciselé, plus contemporain, un ton aussi souriant que désabusé qui prend toute son ampleur sur une musique aux forts accents hip-hop, à la fois moderne et épurée. En clin d'oeil au thème du disque, Cabadzi fait de Bürrhus une marque, celle d'une "world wide company" capable de tout pour le bonheur de tous et développe au travers de tous ses supports visuels un univers à mi-chemin entre Black Mirror et Le Meilleur des Mondes. L'ensemble des clips, photos de presse, scénographie live s'organisent autour des slogans de cette vraie/fausse marque. Le titre de l'album, Bürrhus, fait référence à une expérience bien connue en psychologie comportementale : la théorie de Skinner, initiée par le professeur Bürrhus Frédérik Skinner dès les années 30 dans son laboratoire de Harvard. En plaçant dans une boîte d'abord des rats puis des pigeons, il va démontrer l'importance de la récompense aléatoire dans le phénomène d'addiction. Au début l'animal n'a qu'à actionner un levier pour faire tomber la nourriture, mais très vite, Skinner complique l'expérience en offrant seulement une croquette de temps en temps. Les pigeons deviennent fous et, même rassasiés, ils passent leurs journées à actionner le levier-bouton, obtenant ainsi une récompense inférieure à 1% du temps passé. C'est ce bouton qui allait bouleverser le sort de l'industrie du jeu et plus tard des réseaux sociaux : toutes les applications en ligne ont recours à ce biais comportemental.

Ça

par Pulcinella
Dans un ouvrage passionnant baptisé Le zen dans l'art de l'écriture, Ray Bradbury (l'auteur de Fahrenheit 451 et des Chroniques martiennes) donnait trois conseils aux apprentis écrivains : Travail, Relaxation, Ne Pas Réfléchir. Avec Ça, j'ai le sentiment que les Pulcinella ont exactement accompli cette sainte trinité : à force de travail depuis leurs débuts en 2004, ils peuvent à présent tranquillement se laisser aller. Jusque dans les titres des morceaux. "J'ai caressé le chien du douanier", c'est presque un haïku dans lequel on peut tout imaginer. Ça ressemble à un rêve à forte symbolique - un ça qu'on raconte en étant sûr qu'il va révéler un truc de bizarre. Ça ressemble à quelque chose de doux et de dangereux à la fois. Ça ressemble à un tabou qu'on a brisé. Ça ressemble vraiment à ce sixième album de Pulcinella qui n'a que faire des douaniers qui contrôlent les frontières entre les genres, les styles, les esthétiques. Non, les gars ont du chien et peuvent caresser, aboyer et lézarder dans un même geste. Mathieu Durand

Chemtrails over the country club

par Del Rey, Lana
Après Norman Fucking Rockwell, nommé album de l'année aux Grammy Awards et album le plus acclamé par la critique en 2019 selon BBC, Lana Del Rey officialise la sortie de son septième album studio Chemtrails Over The Country Club pour le 5 mars 2021. On retrouve aux commandes de l'album Jack Antonoff, qui avait déjà produit son précédent album qui est certifié Or en France. Dans cet opus, l'envoutante Lana Del Rey propose des sonorités surprenantes, jamais explorées dans sa ©discographie, flirtant avec le folk, comme elle l'avait promis à ses fans sur les réseaux sociaux. Il comprend l'extrait Let Me Love You Like A Woman.

El padre

par Ordonez, Fabian
2017, ses garçons lui offrent le plus beau cadeau d’anniversaire qu’un père puisse espérer : ils l’emmènent au studio et lui font écouter leur nouvelle chanson Papa. Les larmes aux yeux et la gorge nouée par l’émotion, il écoute les mots de ses gamins devenus stars du hip-hop. Poussé par ses deux garçons, les bien nommés Big Flo et Oli, Fabian Ordonez a enregistré quelques chansons : Quizás, Quizás, Quizás, mythique boléro cubain créé par Osvaldo Farrés en 1947 et immortalisé par Nat King Cole, Doris Day et tant d’autres, la Javanaise, bijou gainsbourien auquel il donne une sensualité folle… Et puis Hermano, une composition originale dédiée à son frère, dans laquelle il se met à nu et raconte à sa manière, faite de pudeur et de tendresse, ses années de jeunesse. Le temps a passé, mais la voix, le talent, la passion sont intacts.

Empreinte du père

par Eyo Nle Brass Band
La Fanfare Eyo'nlé nous emmène dans un voyage unique et authentique le long de ses racines africaines où se mêlent rythmes, danses et chants. Ces huit musiciens ont su allier ingénieusement l'héritage des musiques festives béninoises, que l'on retrouve dans les percussions, et la musique jazzy des fanfares de rue, présente dans les arrangements des cuivres. Alors que les percussions rythment les cuivres, les chants, eux, collent à l'actualité : démocratie, sida, chômage des jeunes. Mais ces chants célèbrent également les divertissements traditionnels, les cérémonies du culte vaudou, les funérailles rituelles et les rites initiatiques. Ça chante, ça bouge, ça danse, bref, ça vit. Eyo'nlé est l'une des rares fanfares africaines à faire découvrir à l'international cette tradition des cuivres issue des pays du pourtour du golf de Guinée, où se mêlent l'afrobeat yoruba, le high life Ghanéen et les musiques vaudou du Bénin. Un mélange musical remarquable enrichi des expériences et des multiples collaborations du groupe. Eyo'nlé présente aussi dans cet album un répertoire très vocal mêlant des standards de la chanson française (Brassens, Gainsbourg...), des chansons africaines (Fela Kuti...), ainsi que des polyphonies issues des chants vaudou Béninois. Le tout orchestré à la façon Brass band avec cuivres afrobeat et percussions traditionnelles.

Facile x fragile

par Jordana, Camélia
Facile/Fragile signe le grand retour de Camélia Jordana ; un double album fascinant et éclectique, deux faces de cette artiste surdouée, un grand écart entre des tubes pop et des titres intemporels, enregistrés avec passion durant l'été 2020 en Provence. Chanteuse de talent mais aussi actrice césarisée, Camélia Jordana est une artiste accomplie. Révélée par La Nouvelle Star en 2009, elle rafraîchit et réinvente la chanson française. Raconter son quotidien de femme, sur des mélodies entêtantes et envoûtantes : voici sa marque de fabrique. Vent de renouveau dans le paysage musical français, à tout juste 28 ans, Camélia Jordana compte déjà de grands succès : Calamity Jane, Moi c'est, Dans la peau ou bien l'incontournable Non non non (Ecouter Barbara) qui lui vaut deux nominations aux Victoires de la Musique dans les catégories Artiste Révélation du Public et Artiste Révélation Scène. En 2019, Camélia a remporté une Victoire de la musique pour son album Lost.

Florilège

par Voulzy, Laurent
Laurent Voulzy vous emmène en voyage à travers ce best of qui comprend bien sûr les incontournables de sa discographie mais nous fait découvrir quelques pépites un peu plus confidentielles mais qui lui sont chères. Ce best of comprendra aussi "Loreley Loreley", figure de la mythologie germanique, Loreley peut être comparée à une sirène à la recherche de l'amour, attirant les marins par sa voix mélodieuse. Laurent Voulzy lui rend hommage avec cette ballade envoûtante.

Haute fidélité

par Raphaël
Quinze ans après le succès de Caravane, huit ans après Super-welter, disque acclamé, Haute fidélité marque pour Raphaël l'entrée dans un nouvel âge d'homme qui est d'abord celui d'une renaissance avec haute fidélité. Douze titres d'une grande élégance et d'une grande sobriété, mais surtout douze titres qui jamais n'épuisent les possibles après un premier refrain.

Indocile heureux

par Bénabar
Bénabar dévoile son nouvel album, disponible en CD et en vinyle, 'Indocile Heureux', inclus les singles "Tous les divorcés" et "Les belles histoires". Plus heureux et plus déterminé, il aborde les thèmes de l'amour, de la famille et du temps qui passe, alternant entre humour et émotion.

Kevan Chemirani and The rhythm alchemy

par Chemirani, Keyvan
Une création à la Fondation Royaumont centrée autour du trio familial, qui ouvre vers le sous-continent indien et vers la percussion occidentale avec deux instruments à cordes frottées qui tantôt concertent tantôt soutiennent l'édifice rythmique. Générosité et ouverture, sésame de cette distribution hors du commun, pour permettre de transmettre et de partager une musique savante dans une architecture précise. Pièces séquences faisant l'aller-retour entre l'intérieur méditatif, contemplatif et l'extérieur festif, explosif, sans jamais oublier les fondamentaux : le plaisir, le groove, la jubilation. Keyvan Chemirani élargit la grammaire rythmique persane du trio familial (zarb, daf, udu) aux syntaxes de l'Inde (Prabhu Edouard, tablas) et de l'improvisation européenne (avec Stéphane Galland, d'Aka Moon, batterie). Le recours aux cordes (Vincent Segal au violoncelle et Sokratis Sinopoulos à la lyre crétoise), dépasse le mélodique pour s'intéresser aux timbres et au micro-tonal. Le chant est présent, porté par chacun des sept instruments. Une langue inconnue et familière s'invente ici.

La ronda dels viatges

par Brotto Lopez sextet
Le sextet rend ici ses lettres de noblesse au bal populaire des Pays d'Oc.

Le chant des rameurs

par Saglio, Gabriel
Le chanteur semble avoir décidé d’unir dans ce disque ses deux références absolues que sont Jacques Brel et Salif Keita. Tel un voyageur qui prend la route, nous l’imaginons en gare de Nantes, muni de ses deux valises. Dans une main, cette chanson française humaniste en bagage. Dans l’autre, l’invitation à la danse de l’Afrique de l’Ouest. L’élégant voyageur Gabriel Saglio embarque dans ce fabuleux périple son groupe de toujours Les Vieilles Pies et quelques grands noms de la musique africaine : Mamani Keita, Sekouba Bambino, Christine Salem.

Les méditations orientales : Japon : le zen

par Natobi
Au coeur des montagnes, traversant les forêts de cèdres, armé de sa flûte, de son bol et de son bâton, le moine zen marche au clair de lune, en direction du temple, guidé par le son de la cloche qui résonne au loin. En totale harmonie avec la nature, ses pas sont rythmés par le souffle du vent, le chant des oiseaux et le bruit de l'eau. Le Koto, la flûte shakuhachi, les cloches, les claves, les percussions, les instruments traditionnels accompagnés par le bruit de l'eau, se conjuguent tout au long de cet album pour vous offrir un programme de zénitude absolue. Un voyage musical au coeur du Japon ancestral pour retrouver l'esprit du zen.

Les toccatas pour clavecin

par Bach, Jean-Sébastien

Let my people go

par Shepp, Archie
Archie Shepp et Jason Moran : il y a des rencontres qui révèlent comme un fil de trame dans l'histoire de la musique. Des résonances jusqu'ici presque imperceptibles, et qui soudain s'entendent clairement.

Life by misadventure

par Rag'N'Bone Man
Trois ans après son premier album "Human", Rag'n'bone Man fait son grand retour avec un nouvel album brillant. Porté par une nouvelle dynamique, il y a mis tout son coeur et toute son âme.'Life By Misadventure'est une formidable collection de chansons émouvantes qui touchent en plein coeur. Artiste toujours surprenant, Rag'n'Bone Man a décidé de briser les règles établies et s'est envolé pour Nashville. Il y a écrit et enregistré ce qui deviendrait plus tard'Life By Misadventure'. Et si ces nouveaux morceaux sont chargés en blues et en soul, Rag'n'bone Man a aussi beaucoup évolué en tant qu'artiste, compositeur et chanteur, prouvant qu'il est capable de transmettre une véritable émotion à chacune de ses respirations. La majeure partie du disque a été produite et enregistrée près de Nashville par le producteur et multi-instrumentaliste Mike Elizondo (Eminem, 50 Cent, Fiona Apple, Alanis Morissette), déjà récompensé d'un Grammy Award. L'album a été volontairement enregistré comme un album live - il sonne brut et 100% humain. Ses collaborateurs de longue date Ben Jackson-Cook (clavier, co-compositeur, co-producteur de l'album), Bill Banwell (basse, co-compositeur) et Desri Ramus (choeurs) ont été rejoints par le batteur Daru Jones (Lazaretto-Jack White) et le guitariste Wendy Melvoin (qui a intégré le groupe de Prince, Revolution, à l'âge de 19 ans). Ensemble, ces musiciens de talent ont créé un album aux sonorités joyeuses, brutes et immédiates, ce qui semble bien trop rare aujourd'hui à l'ère de l'autotune et des overdubs. L'un des titres a même été enregistré dans le garage de Rag'n'Bone Man.'Life By Misadventure'est le remontant parfait en cette période troublée. Un album profond, bourré d'âme, qui incite à grandir et à aller de l'avant. Profitez du voyage !

Lost Treasures

par King Tubby
Jamaican Records réédite le tout premier volume de sa collection dédié au dub, au roots et au reggae avec une quinzaine d'enregistrements très rares du maître King Tubby, considéré comme l'inventeur du dub. Né Osbourne Ruddock à Kingston en 1941, il a grandi dans le quartier de High Holborn Street, avant de s'installer dans le quartier de Waterhouse en 1955. Son génie électronique s'est développé en travaillant et en réparant des radios et des téléviseurs. Une progression naturelle l'a conduit à travailler avec des amplificateurs et à lancer son propre sound system''Tubby's Home Town Hi- Fi''. Tubby a découvert à son époque en travaillant sur des disques, qu'en faisant entrer et sortir des voix/instruments des pistes de fond, on pouvait inventer de nouvelles versions de vieux morceaux existants. Ces premières versions testées sur son système de sonorisation ont si bien marché qu'il a investi dans une console de mixage quatre pistes, vendue à partir de Dynamic Studios à Kingston.

MP85

par Portal, Michel
Tout nouveau disque de Michel Portal est, en soi, un événement. Certains, plus que d'autres... Ainsi MP85. D'abord, parce qu'il vient rompre, avec éclat(s), un trop long silence, ensuite parce qu'il célèbre les grandes retrouvailles du musicien avec Label Bleu - 23 ans après que Dockings a clôturé en beauté une collaboration féconde qui tout au long des années 90 aura donné naissance à quelques oeuvres clés de sa discographie ! Enfin (et surtout !) parce qu'à 85 ans, tout à la fois monstre sacré incontesté de la scène jazz européenne et éternel électron libre, Michel Portal, soucieux de ne jamais "se fixer" une fois pour toute dans un style ou dans un genre, signe avec ce disque joyeux et iconoclaste l'exact opposé de l'oeuvre testamentaire que d'aucuns escompteraient de lui à cet instant de sa carrière !

Not your muse

par Celeste
L'album de Celeste, Not Your Muse est sans doute le disque tous styles confondus le plus attendu depuis plus d'un an ! Prévu de longue date puis repoussé à cause de la pandémie de la Covid 19, Not Your Muse va enfin pouvoir nous réchauffer le coeur et l'esprit ! L'opus est produit par Jamie Hartman (Rag'n'Bone Man, Lewis Capaldi) et John Hill (Eminem, Carly Rae Jepsen, Shakira). Quand on écoute ce premier album de Celeste, on pense à Amy Winehouse, mais aussi à Portishead, Adele et Nina Simone... Un subtil mélange soul, funk, jazz et pop qui nous transporte et nous envoûte. Celeste Epiphany Waite est née en 1994 en Californie mais a été élevée en Angleterre, à Brighton. Elle aime écouter Aretha Franklin et Ella Fitzgerald et décide de publier sa première chanson (Sirens) sur internet en hommage à son père décédé peu de temps avant. Elle est l'une des nouvelles artistes britanniques les plus prisées du moment. A 26 ans, Celeste a déjà remporté un Brit Award et un BBC Music Award en tant que Révélation de l'année, posé sa voix sur un titre d'Avicii, signé sur le label de Lily Allen, assuré les premières parties de Foals avant de faire ses premiers pas en solo. Repérée par le chanteur anglais Michael Kiwanuka, Céleste a enfin pu présenter son univers élégant entre R&B, soul et jazz à travers les titres Lately, Strange, Love is Back ou encore Father's Son. Elle fait des débuts très remarqués dans de grands festivals en 2019 comme Glastonbury ou The Great Escape. Acclamée par la critique et gagnante du grand sondage BBC Sound of 2020, c'est avec le single Stop this Flame que Celeste va faire une entrée fracassante dans les hits du monde entier... Et la France n'est pas en reste, puisque depuis son passage à Rock en Seine en 2019, la presse et le public sont tombés sous le charme de cette nouvelle icone de la musique ! Fermez les yeux, montez le son et vibrez !

Out

par Kimberose
Après avoir sorti son premier album, sobrement appelé Chapter One il y a un peu plus de deux ans, on se doutait bien que le deuxième chapitre allait arriver. Écrit et co-composé par Kim elle-même, le titre du single Back On My Feet résume bien l'état d'esprit de l'artiste et de l'album: une jeune femme libre et indépendante qui a repris sa vie et son destin en main après une période difficile et douloureuse...

Palais d'argile

par Feu! Chatterton
Feu! Chatterton est de retour avec une grandiose fresque cyberpunk pour les temps confinés. C'est un space opera, un film choral : une galerie de mystérieux personnages qui apparaissent et disparaissent dans les limbes du récit. Ici un musicien raté (Compagnons), là un cyborg androgyne (Avant qu'il n'y ait le monde), ailleurs un fauve énigmatique (Panthère). On en appelle aux éléments, à L'Eau (La Mer), au Feu (L'Homme qui vient), à Dieu lui-même (Cantique). L'album a été entièrement réalisé par Arnaud Rebotini, grand nom de la scène électronique française et producteur césarisé pour la bande originale du film 120 battements par minute.

Penso a te

par Capéo, Claudio
Authentique et au grain de voix singulier, Claudio Capéo poursuit sa dolce vita et revient avec un nouvel album franco-italien intitulé "Penso a te". L'artiste y reprend notamment des chefs-d'oeuvre de la chanson italienne, écrits et composés par les plus grands, d'Eros Ramazzotti ("Se bastasse una canzone"), à Umberto Tozzi ("Tu", "Ti amo"), Domenico Modugno ("Nel blu dipinto di blu"), Zucchero ("Senza una donna"), Paolo Conte ("Via con me"), Lucio Dalla ("Caruso") en passant par Lucio Battisti ("E penso a te") ... Il y dévoile aussi de nouveaux inédits : "Mamma", qu'il a écrit et composé avec Davide Esposito, "Ciao mia bella" accompagné de l'iconique chanteuse italienne Gianna Nannini, ou encore "Porte d'Italie", une jolie balade qu'il doit à Silvio Lisbonne, Manon Romiti et Lucas Bennici déjà présents sur les singles "Riche" et "Ça va ça va". Enfin, à la réalisation de l'album : Régis Ceccarelli et Davide Esposito. Des inédits, des duos, des grands classiques de la chanson italienne que Claudio Capéo s'est entièrement réapproprié à sa façon, avec sa voix toujours plus puissante et attendrissante...

Projet pluribus

par Fugain, Michel
Le leader du Big Bazar s’offre une nouvelle jeunesse en s’entourant d’une bande de jeunes musiciens qui rappelle l’esprit de troupe qui lui correspond tant, ce sera sans aucun doute un remède à la morosité ambiante...

Semillas

par Cuarteto Tafi
La musique de Cuarteto Tafi ne cesse d’explorer et de créer des univers inconnus. Leur troisième album est encore une fois une ouverture vers un nouveau monde. Les morceaux nous transportent dans des lieux sans lignes ou barrières, connus par tous, comme déjà vus... Certains nous parlent de papillons et de rosée du matin, de rencontres marquées à jamais sur la peau et de besoin de libertés et de justice : onze ambiances, d'une sensuelle et mélancolique poésie. Avec un son où la voix devient instrument, cordes et percussions s’entremêlent, rythment et colorent les sens.

Simon Chouf & le Hardcordes Trio

par Chouf, Simon
Nourri aux textes de Brassens et au blues cuivré de Tom Waits, le Monsieur Chouf des débuts a mué en Chouf, crooner au poing levé, pile tragique, face poétique. Dans ce quatrième album, il est question des migrants des mers, de l’état orageux du monde, des amours, des peurs et des questionnements ressurgis de l’enfance, le tout enveloppé d’une musique chaleureuse.

Sonates pour piano

par Beethoven, Ludwig van
L’un des plus passionnants pianistes d’aujourd’hui dans un programme de sonates 'à titre' de Beethoven. Un premier enregistrement de ce compositeur par Steven Osborne qui fait suite à de nombreux concerts à travers le monde. Une interprétation qui fascine par son intelligence et son caractère passionné mais également par une rare humilité et un respect total de la partition.

Aide visuelle

Malvoyant
Thème par défaut

Nouveautés