Coordonnées et Horaires

Médiathèque Municipale

Espace Prosper Mérimée

Boulevard Léon Cladel

82200 MOISSAC

Tel : 05.63.04.72.33

Courriel : mediatheque@moissac.fr

Facebook : Médiathèque de Moissac


Horaires

Mar Fermé 13h30-18h00
Mer 10h00-12h00 13h30-18h00
Jeu  10h00-12h00 13h30-18h00
Ven  Fermé

13h30-18h00

Sam  09h00-12h30 13h30-17h00
Dim Fermé
Lun Fermé


Horaires estivaux

Mar 09h00-12h00 13h00-16h00
Mer 09h00-12h00 13h00-16h00
Jeu 09h00-12h00 13h00-16h00
Ven 09h00-12h00

13h00-16h00

Sam  10h00-16h00
Dim Fermé
Lun Fermé

MY HERO ACADEMIA - KOHEI HORIKOSHI

Dans un monde où plus de 80% de la population est doté d’ «Alters », des pouvoirs magiques aux ampleurs et puissances variables, un nouveau métier a vu le jour dans cette société de mutants : celui de super-héros. Ces professionnels mettent leurs Alters à contribution de la justice pour arrêter les super-vilains qui utilisent leurs Alters pour nuire.

 

Le héros de notre histoire, Izuku Midoriya, est un collégien né sans Alter. Un comble pour le jeune garçon passionné par les super-héros, qui a toujours rêvé d’en devenir un lui-même. La fin du collège approche et il doit formuler ses vœux pour entrer au lycée : c’est le cœur lourd qu’il se fait à l’idée qu’il ne pourra jamais intégrer la filière héroïque du prestigieux lycée de Yuhei, qui forme la future élite des super-héros.

Par un inespéré coup du sort, Izuku va se retrouver doté de l'Alter légendaire d’All-Might, le super-héros le plus populaire et le plus fort du Japon, celui que tout le monde appelle le Numéro 1. Leurs chemins se croisant, All-Might fait une confidence au jeune garçon : son état de santé se détériore gravement et il craint devoir mettre un terme à sa carrière de héros. Selon les critères d’All-Might, Izuku est tout choisi pour être son digne successeur. All-Might lui offre alors son célèbre Alter qui a la particularité de se transmettre de maître en disciple et qui donne à son porteur une force titanesque.

Une nouvelle vie commence pour Izuku qui va pouvoir intégrer le lycée de Yuhei et s’entrainer au côté des meilleurs afin de devenir le héros qu’il a toujours rêvé d’être !


My Hero Academia est un vrai rafraichissement dans le monde du shonen actuel, il propose un univers de super-héros peu abordé dans la BD nipponne, inspiré par les comics américains, en offrant une aventure prenante et sérieuse dans ses enjeux et les messages qu’il transmet. Une ambiance globalement bienveillante, mettant en avant la sensibilité des adolescents, leur difficulté à avoir confiance en eux, l’importance de l’entraide, de l’amitié et de l’esprit d’équipe, sert de trame de fond au manga. On y apprend aux filles à croire en leurs capacités et qu’elles peuvent devenir de puissantes héroïnes, et aux garçons qu’ils ont le droit d’être sensibles et de douter d’eux : un message très inspirant à l’inttention du lectorat pré-ado, ado et jeune adulte. Des héros fascinants, des pouvoirs intéressants, tous plus intrigants les uns que les autres, un scénario bien ficelé... en bref : un univers dont on ne demande qu’à tout connaître !

 

Les + :

  • Un manga loin des carcans sexistes connus dans le monde du manga (surtout shonen), proposant des vrais personnages féminins correctement écrites (bien que minoritaires) attachantes, fortes, intelligentes et avec leur volonté et caractères bien propres ! Les garçons  expriment leurs émotions sans moquerie ou dérision ! Sans encenser ce manga (car il y a forcément des choses à redire), c’est un agréable pas en avant dans sa représentation des genres et leurs interactions.
  • Le dessin est superbe, les planches sont d’une composition et d’un dynamisme remarquables. Les scènes d’actions sont bluffantes et les illustrations de vrais bonbons pour les yeux. Les designs des personnages sont variés et uniques. Graphiquement, c’est un 10/10 que l’on attribue à ce superbe manga.
  • Une aventure trépidante et intéressante. En terme d’écriture, les rebondissements et péripéties se succèdent : beaucoup d’inventivité, pas d’incohérences apparentes dans cet univers créé de toute pièce, répondant à ses propres lois et sa propre logique. En bref, une histoire consistante et dense, avec très peu de creux dans son déroulement. Les personnages sont travaillés en profondeur avec leur caractère et leur lots d’émotions… Les héros et les vilains ont leurs motivations propres. On ne peut que s’attacher aux protagonistes… comme antagonistes !

Les - :

  • Le harcèlement scolaire que subit Izuku par son camarade de classe Katsuki Bakugo. Cette situation grave que subit le jeune garçon n'est jamais dénoncée au cours du manga et présentée comme "normale", alors qu'il aurait pu être intéressant de parler de ce genre d'agressions et d'en punir les auteurs.
  • Le personnage de Mineta Minoru, camarade de classe d’Izuku, est un garçon qui passe son temps à importuner et harceler les filles de sa classe. Plutôt de mauvais goût et très dommage pour un manga avec autant de personnages féminins intéressants.

 

 Une aventure captivante à dévorer dès 11 ans.

Aide visuelle

Malvoyant
Thème par défaut

Nouveautés