Coordonnées et Horaires

Médiathèque Municipale

Espace Prosper Mérimée

Boulevard Léon Cladel

82200 MOISSAC

Tel : 05.63.04.72.33

Courriel : mediatheque@moissac.fr

Facebook : Médiathèque de Moissac


Horaires

Mar Fermé 13h30-18h00
Mer 10h00-12h00 13h30-18h00
Jeu  10h00-12h00 13h30-18h00
Ven  Fermé

13h30-18h00

Sam  09h00-12h30 13h30-17h00
Dim Fermé
Lun Fermé


Horaires estivaux

Mar 09h00-12h00 13h00-16h00
Mer 09h00-12h00 13h00-16h00
Jeu 09h00-12h00 13h00-16h00
Ven 09h00-12h00

13h00-16h00

Sam  10h00-16h00
Dim Fermé
Lun Fermé

DES ROMANS DE CELEBRATION DE LA NATURE : ENTRE QUETES INITIATIQUES ET NATURE HOSTILE

Les odes à la nature :

 

- Shubhangi Swarup ou les forces telluriques en action !

Shubhangi Swarup, auteure indienne, née en 1982 à Nashik, dans l’État du Marahashtra, est journaliste, réalisatrice, pédagogue, et vit aujourd’hui à Bombay.

Dérive des âmes et des continents est son premier roman. A la fois poétique et tellurique, jouant avec la science, la botanique, la géologie mais aussi le mythe et le conte, il a pour muse "notre modeste planète, un être doté de plus de beauté, de magie et de résilience que notre esprit humain est capable de concevoir".

Il est en cours de traduction dans 11 langues et nous lui souhaitons vivement de belles rencontres avec les lecteurs un peu partout dans le monde tant il fait voyager !

 

Pour en savoir plus, retrouvez la chronique Dérive des âmes et des continents dans l'onglet COUP DE COEUR.

 

- Delia Owens ou la force des instincts

Delia Owens est une zoologue et écrivaine américaine qui a passé 23 ans en Afrique pour étudier les différentes espèces mammifères du Botswana, du Kalahari ou encore de la Zambie. Elle a mené des recherches sur les espèces animales en danger et monté des projets de sauvegarde de grande ampleur. Scientifique reconnue, elle publie au cours de sa carrière plusieurs documentaires très appréciés du public (non traduits en français) et de nombreux articles dans Nature par exemple. A près de 70 ans, cette spécialiste de la faune africaine, au plus proche de la nature et de retour aux Etats-Unis se lance dans l’écriture d’un premier roman très réussi : Là où chantent les écrevisses. Première fiction donc pour une toute jeune auteure de roman qui avait le sentiment d’avoir une histoire importante à raconter. Un récit qui l’a accompagné pendant plus de 10 ans, puisqu’il s’est écrit au petit matin, avant ses longues journées de travail scientifique. Ce texte-miroir reflète ses observations de la nature sauvage. Et nous le pressentions sans véritablement nous l’avouer : nos comportements humains sont bien identiques à ceux des animaux…Le roman nous invite donc, au travers de l’histoire de Kya, à nous pencher sur nos propres instincts, et sans doute apprendrons-nous à mieux nous connaître…

Retrouvez la chronique de Là où chantent les écrevisses dans l'onglet COUP DE COEUR

 

Au coeur d'une nature hostile et envahissante :

 

- Laurine Roux, la contemporaine

Laurine Roux est professeur de lettres modernes et écrivaine. Lectrice de Jean Giono et de Blaise Cendrars (dont elle fit l'objet de ses études universitaires) mais aussi voyageuse, elle vit dans les Hautes-Alpes où les rapaces planent au dessus de chez elle…

Nous sommes bien loin ici des rêveries du promeneur solitaire de Rousseau et d’une version idyllique de la nature. Laurine Roux, avec ce deuxième roman qu'est Le Sanctuaire, confirme son talent et sa singularité pour conter la nature dans tout ce qu’elle a de souverain et de cruel.

 

Retrouvez la chronique Le Sanctuaire dans l'onglet COUP DE COEUR

 

 

- Jean Hegland, l'intemporelle

Jean Hegland est une auteure américaine née en 1956 dans l’État de Washington. Après avoir occupé divers petits boulots, dont des ménages dans une maison de retraite, elle décroche en 1984 une maîtrise en rhétorique et enseignement de la composition de l'université de Washington. Elle devient alors enseignante en Californie.

À vingt-cinq ans, elle se plonge dans l’écriture, influencée par ses auteurs favoris : William Shakespeare, Alice Munro et Marilynne Robinson.

En résulte son premier roman, Dans la forêt, qui paraît en 1996. D'abord publié de façon confidentielle, il rencontre un succès spectaculaire aux États-Unis grâce à un bouche-à-oreilles exceptionnel. Il est même adapté au cinéma en 2015 par Patricia Rozema.

Étrangement, il ne sera pas traduit en français avant 2017. À sa parution en France, il est porté avec passion par les libraires et - une fois de plus - par un formidable bouche-à-oreilles des lecteurs. Le livre devient rapidement un grand succès et un livre culte.

En 2018, Dans la forêt obtient le Prix de l'Union Interalliée dans la catégorie roman étranger. Prix crée en 2011 par le Cercle de l'Union Interalliée autour de valeurs telles que le dépassement de l’entre-soi, accueil et découverte de l’autre et ouverture à l’international.

 Entre-temps, elle a publié deux autres romans restés inédits en français : Windfalls en 2004 et Still Time en 2015.

 Jean Hegland vit aujourd’hui au cœur des forêts de Californie du Nord et partage son temps entre l’apiculture et l’écriture.

 

Retrouvez la chronique Dans la forêt dans l'onglet COUP DE COEUR

 

 

- David Vann, le maître du sombre

David Vann naît en 1966 sur l'île Adak, en Alaska, où il passe une partie de son enfance avant de s'installer en Californie avec sa mère et sa sœur. Quand il a treize ans, son père, un dentiste qui préférait pêcher et chasser se suicide : ce drame marque très fortement le jeune garçon et le poursuivra toute sa vie et sera le thème central de son livre Sukkwan Island. David Vann travaille à l'écriture d'un premier roman pendant dix ans avant de rédiger en dix-sept jours, lors d'un voyage en mer, le livre qui deviendra Sukkwan Island. Pendant douze ans, il cherche sans succès à se faire publier aux États-Unis : aucun agent n'accepte de soumettre le manuscrit, jugé trop noir, à un éditeur.

En 2005, il publie A mile down, récit de son propre naufrage dans les Caraïbes lors de son voyage de noces quelques années plus tôt. Ce premier succès lui permet de gagner partiellement sa vie grâce à l'écriture et il commence à enseigner. Il propose alors Sukkwan Island à un concours de nouvelles qu'il remporte et, en guise de prix, voit son livre publié en 2008 aux Presses de l'Université du Massachusetts.

Publié en France en janvier 2010, Sukkwan Island remporte immédiatement un immense succès. Il est récompensé par prix Médicis étranger et se vend à plus de 300 000 exemplaires. Porté par son succès français, David Vann est aujourd'hui traduit en dix-huit langues dans plus de soixante pays.

David Vann est également l'auteur de Désolations, Impurs, Goat Mountain, Dernier jour sur terre, AquariumL'Obscure clarté de l'air et Un poisson sur la lune

Il partage aujourd'hui son temps entre la Nouvelle-Zélande où il vit et l'Angleterre où il enseigne, tous les automnes, la littérature.

(Présentation extraite du site des éditions Gallmeister)

 

Retrouvez la chronique de Sukkwan Island dans l'onglet COUP DE COEUR

 

 

 

 

 

 

 

Aide visuelle

Malvoyant
Thème par défaut

Nouveautés