Coordonnées et Horaires

Médiathèque Municipale

Espace Prosper Mérimée

Boulevard Léon Cladel

82200 MOISSAC

Tel : 05.63.04.72.33

Courriel : mediatheque@moissac.fr

Facebook : Médiathèque de Moissac


Horaires

Mar Fermé 13h30-18h00
Mer 10h00-12h00 13h30-18h00
Jeu  10h00-12h00 13h30-18h00
Ven  Fermé

13h30-18h00

Sam  09h00-12h30 13h30-17h00
Dim Fermé
Lun Fermé


Horaires estivaux

Mar 09h00-12h00 13h00-16h00
Mer 09h00-12h00 13h00-16h00
Jeu 09h00-12h00 13h00-16h00
Ven 09h00-12h00

13h00-16h00

Sam  10h00-16h00
Dim Fermé
Lun Fermé

DANS LA FORET DE JEAN HEGLAND

 

Tout d’abord il faut planter le décor : le monde tel que nous le connaissons n’existe plus. Sur les causes du désastre, Jean Hegland fournit peu d'informations même si elle évoque brièvement des décennies d'avertissements et de prédictions négligés, des guerres livrées au nom de la liberté de certains Etats, des crises économiques avec déficits records, la raréfaction du pétrole, des catastrophes écologiques comme des inondations destructrices du Mississippi ou des incendies de forêts incontrôlables, un chômage de masse et une misère galopante, des services sociaux et des administrations asphyxiés.

 

Dans cette ambiance post-apocalyptique, Nell et Eva, 2 sœurs âgées de 17 et 18 ans doivent apprendre à survivre seules dans la maison familiale située au cœur d’une forêt de séquoias à l‘écart de Redwood City en Californie. Elles ont perdu leurs parents : leur mère a succombé à un cancer et leur père est mort suite à un accident dans la forêt.

 

Elles doivent dès lors faire face notamment à l'isolement, à l'absence d'électricité et de carburant, à la gestion de leurs réserves en nourriture, ou encore à l'absence de nouvelles concernant l'évolution de la civilisation. Se pose aussi la question de leurs rêves et ambitions, car Nell voulait intégrer l'université d’Harvard et Eva embrasser une carrière de danseuse de ballet comme sa mère.

 

Jean Hegland dépeint à merveille d'une part la relation entre les deux soeurs, quasi fusionnelles, elle décrit avec beaucoup de détails le quotidien d'Eva et Nell, leur vie dans la clairière jouxtant leur maison. Et d'autre part, cette nature environnante, foisonnante, avec cette forêt imposante, personnage à part entière de ce roman.

 

 

Une nature parfois hostile :

 

« Car quand la forêt a commencé à réapparaître, nous nous sommes senties à peine soulagées pour le remarquer. Elle n’était plus le lieu bienveillant de notre enfance ni même le lieu neutre qu’elle avait été la veille. La forêt qui se révélait à mesure que la nuit se retirait était un lieu dur, indifférent, un lieu où un homme pouvait verser le sang de sa vie dans le sol, et les arbres, les pierres, la terre même ensanglantée demeuraient identiques. »

 

Mais aussi et surtout bienfaitrice une fois que les filles ont réussi à l’apprivoiser :

« Avant j’étais Nell, et la forêt n’était qu’arbres et fleurs et buissons. Maintenant, la forêt, ce sont des toyons, des manzanitas, des arbres à suif, des érables à grandes feuilles, des paviers de Californie, des baies, des groseilles à maquereau, des groseillers en fleurs, des rhododendrons, des asarets, des roses à fruits nus, des chardons rouges, et je suis juste un être humain, une autre créature au milieu d’elle.

Petit à petit, la forêt que je parcours devient mienne, non parce que je la possède, mais parce que je finis par la connaître. Je la vois différemment maintenant. Je commence à saisir sa diversité – dans la forme des feuilles, l’organisation des pétales, le million de nuances de vert. Je commence à comprendre sa logique et à percevoir son mystère. »

Dans la forêt est un roman qu’il est difficile de classer dans un genre spécifique tant il touche à de nombreux styles littéraires : le roman d'anticipation post-apocalyptique et dystopique, le récit initiatique ou d'apprentissage, la fable écologique. Il prend également la forme d'un faux journal intime, écrit à la première personne par l'une des héroïnes, Nell ou encore un huis-clos dont la forêt sert d’écrin.

 

Ce roman questionne, entre autres, la société de consommation, le rapport de l'humain à la nature, ou encore les relations intrafamiliales. Un livre intemporel.

 

lien vers la notice du roman

lien vers la notice de la BD

 

Aide visuelle

Malvoyant
Thème par défaut

Nouveautés